THIS IS A WOMEN'S WORLD

Publié le par severine

Journée des droits de la femme (sic) oblige, après mes 3 coups de cœur de l'an dernier, j'ai opté pour 6 coups de cœur cette année : 3 femmes d'exception et 3 dessins animés à venir dont les héros sont... Des héroïnes (sans parler des histoires dont le centre sera la condition et l'Essence des femmes)!

Ma découverte de ces 3 femmes d'exception, au delà des grandes lignes, s'est faite par l'écoute d'émissions de France culture, radio où l'on a facilement accès à des biographies détaillées ainsi qu'à des témoignages de personnes sacrément intéressantes qui chacune à son échelle, apportent leur pierre au grand édifice qu'est l'humanité.
Par ordre chronologique, mes 3 femmes coup de cœur de cette année sont donc :

Maria Montessori, femme médecin et pédagogue italienne - 1870-1952.

En mettant des jeux à la disposition des enfants et en les regardant jouer et découvrir par eux mêmes, Maria Montessori a vu des enfants souffrant de troubles mentaux obtenir de meilleurs résultats scolaires que les enfants sans problèmes, et des enfants élevés “à la va comme j'te pousse” se socialiser et développer le goût de la curiosité et de l'apprentissage. La méthode Montessori a fait ses preuves, même dans les zones difficiles. Un bémol malgré tout : Maria Montessori estimait qu' en établissant des "méthodes" trop précises d'après ses recherches, on n'avait pas compris sa démarche ; la liberté et l'écoute de l'enfant demeurant la base de la révélation de son potentiel. "Libérez le potentiel de l'enfant et vous transformerez le monde avec lui".

Découvrez le parcours de Maria Montessori ainsi que le protocole et les résultats de certaines de ses recherches en cliquant sur la bannière ci-dessus ; c'est tout simplement passionnant!

Christiane Desroches-Noblecourt, égyptologue française, conservatrice au département des antiquités égyptiennes du Louvre et résistante - 1913-2011.

C'est à elle qu'on doit, entre autre, le sauvetage des temples égyptiens de Nubie, condamnés à être noyés pour construire un barrage sur le Nil... (!) Sa méthode : mettre De Gaulle dans sa poche, puis faire découper et déplacer, morceau par morceau, les temples en question! C'était impossible, ce petit bout de femme l'a fait! On lui doit aussi l'exposition du trésor de la tombe de Toutankhamon en France, le sauvetage des antiquités égyptiennes du Louvre pendant la guerre, et quantité de découvertes et ouvrages sur l’Égypte pharaonique. Un puits de sciences, un esprit fin, une détermination inébranlable, et un culot monumental ; bien à l'échelle du sujet de ses études.   :)

A travers la rediffusion de 10 interviews de 30min datant de 2007, (re)découvrez le parcours hors norme de Madame Noblecourt : c'est tout simplement "scotchant"! Cliquez sur la bannière ci-dessus.

Sheila Hicks, artiste textile contemporaine américaine née en 1934 et vivant en France, dont le travail est exposé jusqu'à fin avril au  centre Pompidou.

Pourquoi a-t-on si peu parlé d'elle avant aujourd'hui? Parce que femme et trop en avance sur son temps? Après avoir découvert son travail, je ne cherche plus d'où vient la folie du tissage de ces dernières années... ça serait bien de citer les sources d'inspiration (coucou les magazines, sites et éditeurs de DIY). Sheila Hicks a étudié les techniques de tissage de différents coins du monde. Elle réalise de fabuleux tissages, cascades ou tressages de fils, pelotes, écheveaux géants, boules moelleuses, etc, à base de fils et fibres textiles naturels, synthétiques voire techniques, et le plus souvent riches en couleurs vives et chaudes comme la Vie, un bain de couleurs, raaa quelle merveille! C'est un art qui ramène à la matière, induisant une irrésistible envie de toucher les créations pour mieux les intégrer : elles semblent tellement vivantes et organiques! Un travail soigné avec amour, comme j'aime  :) Un autre beau pied de nez à ceux qui pensent que l'art du fil est juste bon pour les grands-mères!

En cliquant sur la bannière ci-dessus, et en cliquant sur les mots réactifs de cette phrase, découvrez un aperçu du travail de Sheila Hicks, son interview radio, mais aussi des vidéos où on découvre l'artiste au travail ; particulièrement cette vidéo-ci, où Sheila Hicks explique l'importance de la matière en tant qu'objet témoin à garder. Des réflexions passionnantes, et un travail inspirant qui pousse l'émerveillement à son paroxysme! A travers ces œuvres, les fileuses, tisseuses (les femmes quoi) du passé semblent nous rappeler à leur bon souvenir tout en veillant sur nous... (D'où le besoin aujourd'hui du retour au tricot, au crochet, au tissage ou à la broderie? Réparation du lien brisé?).

J'aime la profonde, sage, bienveillante et déterminée présence qui se dégage du regard de ces 3 Femmes : la patience, la persévérance, l'écoute et un brin de culot enveloppé dans du papier tissé de soie et de sincérité sont vraiment nos meilleurs outils et armes   :)

Venons-en aux dessins animés maintenant :

Le 27 juin prochain sortira en France le dessin animé "Parvana" ("The breadwinner"), réalisé d'après un roman jeunesse de Deborah Ellis paru en 2000. On y découvre Parvana, jeune fille afghane, qui pour trouver du travail et faire vivre sa famille se fait passer pour un garçon. On doit la réalisation de cette merveille au studio Cartoon Saloon (la vieille Europe redonne ses lettres de noblesse au dessin animé, yes! Parce que y'en a marre de la 3D systématique...) Cliquez sur la vignette pour découvrir la bande annonce!

Un second fruit délicieux issu de Cartoon Saloon, plus précisément du cœur et du cerveau de Tomm Moore ("Brendan et le secret de Kells" et "Le chant de la mer") : "Wolfwalkers", qu'on pourrait traduire en français par "Mneu d'loups", parce que ça ressemble drôlement aux "meneurs de loups" du Berry ; celles et ceux qui avaient le don de conduire et de commander les meutes de ce fascinant animal. Une enfant sauvage et une apprentie chasseuse s'y rencontrent ; sans doute pour mieux "courir avec les loups" à la fin de l'histoire   ;)  Date de sortie incertaine pour le moment, à suivre!
Cliquez sur la vignette pour découvrir un avant-goût de cette merveille!

Le 10 octobre prochain, c'est Michel Ocelot qui nous régalera avec un dessin animé au concept osé, mélange de photos et de dessins : "Dilili à Paris"! Soit l'histoire d'une petite kanake, débarquée en France à l'occasion de l'exposition universelle, qui enquêtera sur la disparition en nombre de petites filles. On est à la belle époque, Nathalie Dessay incarnera la voix d'une cantatrice, tout cela met l'eau à la bouche et semble de très bon augure, surtout que ça devrait parler de la condition féminine.   :)  
Pas encore de bande annonce disponible, en revanche on peut savourer des images extraites du dessin animé en cliquant sur la vignette!

Le travail d'une femme vaut plus que le discours de cent hommes.

Proverbe Afghan

Publié dans COUPS DE COEUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 09/03/2018 09:07

merci pour ces éclairages, même si ce sont des personnes que nous connaissons, c'est toujours bon d'en reparler ♥

severine 09/03/2018 14:11

Oui il ne faut pas les oublier, et il faut en parler aux jeunes! Et puis honnêtement, en écoutant ces émissions, je me suis rendue compte que je ne les connaissais pas si bien que ça!!! Découvrir le détail du parcours des gens c'est inspirant, et ça donne du courage ; on en a bien besoin de nos jours.

Za 08/03/2018 19:42

Ton article me fait penser au roman de Carole Martinez, "Le coeur cousu", une histoire de femmes, de fil et de transmission. L'as-tu lu ?
Et je t'envoie des bises !

severine 08/03/2018 20:15

Ah non je ne le connais pas celui là! Merci pour le tuyau, je viens d'aller lire le résumé sur le site de Gallimard, ouh comme ça fait envie tout ça!!! Je le rajoute sur ma longue liste de livres à lire, sous "un lieu à soi" de Virginia Woolf (ben non je l'ai pas lu celui là non plus, alala misère) Des bises camarade! :0)