NINI LA CHANCE

Publié le par severine

Encore une page qui se tourne.

En partant après une vie plus que bien remplie, pour un repos plus que bien mérité, "Nini la Chance", bienfaitrice de l'humanité, nous rappelle que si on s'appliquait à produire chaque jour ne serait-ce que 10% de sa bonne humeur, de son auto-dérision, de son désintéressement et de son professionnalisme ; le monde (des humains) serait drôlement plus sympa au quotidien   ^^

Qu'est-ce qu'on a pu faire tourner ces deux 33t quand j'étais gamine !

Vous aviez lesquels ?!

 

Et pour se souvenir qu'Annie Cordy ce n'est pas que "Tata Yoyo" ou "Chocacao" (ou la voix de Grand-Mère Feuillage dans Pocahontas pour les plus jeunes) ;

cliquez sur les pochettes ci-dessus pour écouter une rediffusion d'une émission de France Musique, "Tour de Chant", où elle évoquait ses débuts dans le domaine du Music Hall et des Opérettes (Le chanteur de Mexico, avec Elle, Bourvil et Luis Mariano au cinéma, raaa) ; l'émission aura une suite les deux dimanches à venir, de 12h30 à 13h : à écouter en direct ou à podcaster et garder en souvenir.

Merci Nini   :)  ça doit swinger au Paradis depuis vendredi soir... !!!

Publié dans COUPS DE COEUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Za 08/09/2020 21:42

Je l'aimais beaucoup. C'était aussi une excellente actrice. Ma grand-mère avait un 33 trs avec de vieilles chansons d'elle. Je me souviens de "Si roses". Elle a accompagné notre enfance de sa bonne humeur et de son énergie. Merci à elle, infiniment.

severine 09/09/2020 11:03

Oh oui "Si roses", elle est caustique à souhait celle-là... ! (presque tragique quand on y pense). Je me doutais bien qu'elle faisait partie de ton Panthéon personnel ; elle a traversé la vie de plusieurs générations, un peu comme Cabu ; autant de belles personnes qui font partie de la famille de tout un chacun, en France et en Belgique du moins.