PROMO POUR DU BEAU ET REVENDICATION

Publié le par severine

Comme je l’ai déjà dit ; « ce qui est beau mérite promo ! »
Et plutôt deux fois qu’une cette fois-ci, vous allez comprendre;
aujourd’hui, nous parlerons marionnettes à gaine  avec les Tigrounoursses d’An’Yes, talentueuse créatrice du Nord !  
A contre courant des créations actuelles, vous pourrez apprécier la personnalité propre de chaque Tigrounoursse ainsi que la qualité des finitions de ces derniers… Du travail fait avec amour, comme on aime !
Cette jeune créatrice conçoit ses patrons elle-même (fruit d’une longue expérience). Ses personnages sont tout droit issus de son imagination fertile et riche en surprises ! Les Tigrounoursses vous intéressent ? Contactez directement An'Yes sur son site !
 
……………………………..
 
C’est ici qu’intervient la revendication évoquée plus haut;
PRENEZ LE TEMPS DE LIRE CE POSTE JUSQU'AU BOUT SVP, MEME S'IL EST LONG ! ^^
Souvent, An’Yes et d’autres créateurs reçoivent des demandes, plus ou moins bien formulées, pour céder gracieusement les patrons de leurs créations : vous vous égarez chers internautes ; pour mieux comprendre la situation, voici quelques informations peu connues du public sur les coulisses de la création, vous saisirez mieux l’essence même de nos revendications.
 
D’un point de vue matériel :
concernant les tarifs des produits artisanaux : souvent, ces pièces sont uniques (au monde) et demandent des heures voire des journées de réalisation. C’est l’amour de la création et du travail bien fait.
Les objets faits en série sont moins honéreux, certes, mais aussi sans âme et montés à la chaîne et de force par des enfants du bout du monde, pour une bouchée de pain… C’est pourtant la triste vérité. La « valeur » de l’argent prend trop le pas sur la valeur humaine.
Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir un objet artisanal; régalez-vous les yeux ou économisez (comme nous !) l’attente apprend à apprécier pleinement ce que l’on obtient.
Et si vous recherchez des patrons gratuits de poupées ou autres; on en trouve sur Internet, dans les livres spécialisés (librairies, bouquinistes, puces ou dans votre entourage). Si malgré tout vous ne trouvez rien ; lancez-vous et faites des essais au feeling ; vous en serez d’autant plus fiers à la fin de votre ouvrage !
 
D’un point de vue intellectuel :
L’inspiration va se chercher, ou plutôt se reçoit à la source et non dans le patrimoine intellectuel des autres. Dans vos recherches pour vos projets ou pour de simples idées de présentation ; n’oubliez pas de respecter notre travail et par extension nous, les créatifs à cheval sur les principes. La création à plein temps demande un investissement personnel immense, des années de recherche, de persévérance ainsi que de nombreux sacrifices. Pourquoi ne pas changer de métier me direz-vous ? Parce qu’on ne choisit pas cette voie ; c’est elle qui nous choisit et nous poursuit si on la fuit.
 
Nos créations sont le fruit de l’inspiration que l’on reçoit et que l’on transcrit à l’aide de notre personnalité, de notre sensibilité, de nos expériences de vie et de notre culture personnelle.
Elles ont pour but d’amener notre pierre à l’édifice, aussi petite soit-elle, en faisant passer des messages par le biais de touches de couleur et de sourires semés à droite à gauche.
Si vous désirez éviter l’écueil d’un monde formaté, triste et conformiste ; faites connaître vos coups de cœur ; vous encouragez ainsi les jeunes créateurs dans leur parcours : une quête au cœur de la jungle !!! (statuts mal adaptés, essais finalisés non rémunérés avant signature des contrats, contrats abusifs, rémunérations au ras des pâquerettes, travail dans l’urgence, utilisation des travaux sans mentionner le nom de leurs auteurs, lois mal conçues d’où pillage intellectuel, etc).
 
Et pourtant, nous continuons notre petit bonhomme de chemin, car malgré les difficultés, là est notre bonheur et notre place ! Ben oui.
 
Aussi, j’invite celles et ceux qui se sentent concernés à apporter symboliquement par leurs commentaires : leur soutien moral, leurs conseils ou le témoignage de leurs mésaventures ; il n’est nullement question d’insulter ou de nommer les « tricheurs » (pas de mise en ligne des commentaires dans ce cas) mais juste de faire partager, le plus objectivement possible, son expérience : les « tricheurs » se connaissent aussi bien que nous les connaissons et règleront cela seuls avec leur conscience.
 
EXPRIMEZ-VOUS sur ce poste ou sur celui d’An’Yes et faites passer ce message ; histoire que l’on dise tout haut, au moins une fois, ce que les gens pensent tout bas !
 
Bien à vous 


              

Publié dans COUPS DE COEUR

Commenter cet article

François A 16/07/2007 19:47

Merci Séverine pour cet engagement, à l'époque du fast food, on aimerait assouvir notre soif de tout rapidement et sans trop de dépense.
Le beau, valeur universel se trouve en perte de vitesse actuellement, merci de mettre plein feux sur les artistes encore nourris et alimentés par cela. Courage !

severine 16/07/2007 20:30

Merci pour ton témoignage et pour tes encouragements François ! Peu d'intervenants pour l'instant, mais quelle qualité !!! Les internautes en jugeront en découvrant ton travail; comme Marcel, tu n'as plus rien à prouver d'un point de vue créatif !En effet, le "beau" est en perte de vitesse et c'est par le biais de témoignages comme ceux recueillis sur ce poste, que nos contemporains prendront conscience du fait qu'il est une "nourriture" universelle pour tous; cet élément qui ancre l'équilibre et entretient la fraîcheur d'âme... Ouvrez grands les yeux : le bonheur n'est pas dans "l'avoir" mais dans le "découvrir" !

Marcel Delord 12/07/2007 23:53

Nous vivons dans un monde saturé d'images où l'apparence est plus importante que le message. Pablo Picasso disait "un artiste copie, un génie pille." Cette citation mal prise au premier degré s'applique aux profiteurs, aux opportunistes et à tous ceux qui ont un besoin de considération surdimentionné. Bien sur, une oeuvre n'est jamais totalement personnelle car nous sommes tous influencés par notre environnement et c'est ainsi que le monde avance. Mais quand l'artiste apporte une nouvelle pierre à l'édifice, il sait qu'elle servira de fondation pour les suivantes. Rester modeste et éxigeant, comprendre avant de produire, c'est l'attitude d'un créateur. A mille lieux des mécanismes de notre monde actuel. La création souffre des mêmes maux que la Terre.

severine 13/07/2007 09:54

Que peut-on dire de plus après cette magnifique analyse...Merci de nous faire partager ta conception des choses Marcel, elle est juste, sincère et idéaliste ce qui est rare aujourd'hui et elle a d'autant plus de valeur, chers amis, que Marcel fait partie de ces gens qui agissent dans le sens de ce qu'ils disent, ce qui est encore plus rare !!! Discrétion, exigence et modestie sont ses qualités intrinsèques, je peux le dire, je le connais depuis presque 10 ans (ça nous rajeunit pas dis donc !!!) et je l'ai vu à l'oeuvre du temps où nous travaillions dans la même société. Vous jugerez de la qualité et de l'état d'esprit en visitant son site. Merci Marcel pour les pierres que tu amènes à l'édifice et belle continuation à toi !   :)

Riff 11/07/2007 16:44

rooooh, c'est charmant comme présentation!^^ j'avais jamais pensé à une mise en page de ce genre, c'est vraiment sympa!! quant à ton manifeste pour le respect de la création artisanale, je ne peux qu'approuver bien sûr! je vais mettre un lien chez moi vers ce post, en espérant que ça en fera réfléchir quelques-uns!

severine 11/07/2007 16:51

On croise les doigts !     ;)