IL PLEUT...

Publié le par severine

Il pleut... Que faire quand il pleut ?

C'est l'occasion de remettre en marche sa créativité et de recycler,

les ressources de la planète ne sont pas illimitées, alors à vos

paires de ciseaux, vos aiguilles et autres outils magiques !

Recycler, transformer, c'est aussi l'occasion de s'autonomiser

par rapport aux modes et aux critères qu'on tente de nous imposer

et qu'on nous présente comme étant le seul moyen de trouver

le salut ou sa "case" dans la société; no comment; fi des moutons

blancs; j'ai toujours préféré les moutons noirs d'Irlande   ;)

En espérant que ces petites idées feront vite oublier la grisaille

pour celles et ceux qui sont an vacances...

Cliquez sur les papapluies pour écouter la pluie chanter !


parapluie.gif

parapluie.gif

parapluie.gif

parapluie.gif

 

 

 

 

*

COTE DECO

Une idée entendue à la radio dans une émission sur la récup;

faire des housses de coussins avec des vieux foulards !

Au lieu de dormir au fond de l'armoire, voilà de quoi donner

une touche amérindienne à sa déco ! Plus qu'à faire les coussins

avec la bourre de mon futur ex oreiller qui a bien vécu...

coussin-foulard1

coussin-foulard2

 

COTE ACCESSOIRES

Pour celles qui comme moi ont un vieux sac besace indien de

presque 10 ans, qui a été mis à toutes les sauces, raccommodé

x fois, usé jusqu'à la corde et qu'on ne peut pas jeter parce qu'on

l'aime... On le transforme en sac plat ! il suffit juste de couper

la tranche usée du sac, la bandoulière et les franges. On recoud

le reste en sac plat, on refait une doublure en tissu, on ajoute

une fermeture éclair et on coud la bandoulière large en tube.

Quelques paillettes rajoutées et voilà un petit sac tou neuf;

ça ferait un bon sac à aquarelle ! Quand il sera trop usé,

j'en ferai des carrés pour patchwork...   ;0)

sac-indien1

sac-indien2

sac-indien3

sac-indien4

 

COTE ENFANTS

Pour les plus jeunes (ou même les grands); on peut recycler

les vieux magazines et les cahiers en rab de l'école

en faisant un cahier de collages !

J'en ai fait jusqu'à 22 ans environ, c'est pour dire...

ça apprend le sens de la composition et des couleurs !

La patience et la précision aussi; pour découper les éléments...

Un peu comme un puzzle ou un mandala en un mot; ça centre.

Même Andy Warhol en a fait enfant pendant sa maladie... 

collages1

collages2

collages3

collages4

ET AUSSI

On peut dessiner, colorier, bouquiner, regarder le paysage,

écouter de la musique (mon album de la pluie c'est

"Renaissance de la harpe celtique" d'Alan Stivell),

se faire un bon DVD, ressortir les petits chevaux,

le mille bornes, le cochon qui rit, les puzzles, etc...

Ou se reposer sur son canapé tout simplement,

"faire rien", pour une fois, plutôt que "ne rien faire"...

Et pourquoi pas un pique nique à la maison ? Essayez :

la nappe à pique nique au sol et c'est parti; c'est assez rigolo   :0)

Pour remonter le moral; j'ai entendu vendredi une mexicaine

qui disait que quand il pleut, cela annonce la présence

du Dieu Tlaloc, et que c'est de très bon augure   :)

*

Un brin de poésie pour terminer;

pour "aider la médecine à couler" comme on dit,

avec un joli montage de Laurence !

Cliquez sur le pavot bohême pour accéder à son site   :)

laurence

Publié dans BRICOLAGES

Commenter cet article