Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

coups de coeur

GRANNY POWER, HIPPIE C'EST TOUT

Publié le par severine

Au menu du jour : un nouvel essai d'illustration, avec ce nouveau style graphique, que j'ai vraiment envie de développer.

crochet granny hippie granny squares

 

Cette petite Choupinette aux cheveux roses devient ma mascotte officielle !
Ici elle célèbre les vertus du crochet granny, grand "défouloir" et grand "apaisoir", qui permet de décorer son petit chez soi ; ce qui s'appelle lier l'utile à l'agréable. Je suis heureuse de m'être remise au crochet il y a 6 ans  ❤

J'en profite pour poster quelques reliques des années 80 : des publicités pour les laines Phildar et Pingouin ; à l'époque on faisait encore dans la publicité ludique et poétique, eh oui.

Il y a aussi mon futur plaid d'hiver en kit ; réalisé grâce à un joli stock de laine adopté sur Geev l'an dernier, une jolie histoire, une jolie rencontre. Beaucoup de fils à rentrer, et beaucoup de carrés à coudre, mais les degrés gagnés dans le lit sont à la clef ! Le crochet granny est l'idéal pour se mettre au crochet ; un plaid est un projet facile, qui occupe bien les soirs d'hiver et les jours pluvieux ; n'hésitez plus à vous y mettre !

GRANNY POWER, HIPPIE C'EST TOUTGRANNY POWER, HIPPIE C'EST TOUT
GRANNY POWER, HIPPIE C'EST TOUTGRANNY POWER, HIPPIE C'EST TOUT

On termine avec un coup de coeur : un nouveau projet collectif de "yarn bombing" normand, dont Cécile Balladino (Eclectic Gipsy land) est à l'origine ! Des crocheteuses locales et mondiales ont participé à son élaboration, et les retraités d'une maison autonome montent le tout ; c'est un projet qui tisse du lien. Bientôt les murs en bas du château de Gaillon seront recouverts de fleurs au crochet multicolores... Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir bientôt le résultat !

 

Partager cet article
Repost0

UN P'TIT COIN DE PARAGRIS, CONTRE UN COIN DE PARADIS...

Publié le par severine

poésie paix illustration

 

 

❤ Depuis que j'ai passé le cap des 20 ans d'illustration, je cherchais un nouveau style graphique à développer, plus adapté à ce que je suis aujourd'hui. Je crois que j'ai enfin trouvé avec ce petit dessin tout droit sorti de mon carnet de gribouillis ; il attendait d'être mis au propre depuis début février, voilà qui est fait.

Je redémarre (si le tout plaît à mes clients potentiels) sur du plus moderne, tout en étant plus retro, et sur du moins enfantin, tout en restant poétique, tendre et doux.

 

❤ Je ne pensais pas que ce petit dessin serait autant d'actualité quand je l'ai griffonné... Quelle époque.

le printemps des poètes

 

 

Comme toujours, la poésie nous aidera à mettre un pied et un rêve devant l'autre ; du 12 au 28 mars 2022 c'est "le Printemps des Poètes", sur le thème de "l'éphémère" ; pas de hasard comme chaque année... Cliquez sur l'affiche ci-contre pour accéder au site de l'événement.

 

« Il est temps de sonder à nouveau l’éphémère. De ne pas attendre à demain. De questionner ici et maintenant la part la plus fragile, la plus secrète, la plus inouïe de nos existences. »  -  Sophie Nauleau - Édition 2022 - L'Éphémère

                        

Être pour quelques jours le contemporain des roses.

Rainer Maria Rilke – Les roses

             

J'ai envie de rajouter/partager un peu de poésies musicales aussi ; de celles qui me touchent et qui me font du bien.

Celles-ci sont liées à mon enfance ; un 45t et un 33t (de Noël) de ces artistes tournaient à l'époque régulièrement sur la platine...

C'est peut-être le moment de redécouvrir "les Compagnons de la Chanson", ces neuf formidables musiciens, qui de leur temps étaient de véritables super stars, et pas qu'en France !

Leur répertoire était plus que vaste ; allant du sketch musical à l'adaptation de musiques de films, tout en passant par les chansons trad, ou par la reprise d'artistes amis comme Bécaud, Aznavour ou Trénet.

 

Ci-dessous vous découvrirez un petit florilège des Compagnons de la Chanson, entre chansons engagées (parfois d'actualité), reprises de tubes de l'époque, et chansons d'amour ou chansons mignonnes, qu'on pourrait fort bien apprendre aux enfants !

 

Cliquez sur les disques pour découvrir ces pépites ; et partagez-les : les Compagnons de la Chanson méritent largement d'être redécouverts ; c'est le plaisir de jouer et de chanter ensemble qui les caractérisaient, et c'est un plaisir de les écouter et de les voir à l’œuvre en vidéos d'époque !

Partager cet article
Repost0

2022, SUR LE FIL

Publié le par severine

voeux 2022

💗 Au début de chaque nouvelle année on fait généralement une liste de bonnes résolutions, qu'on ne tiendra pas bien entendu... ! Voilà pourquoi je préfère l'idée d'un thème-fil rouge à dérouler sur 365 jours ; qui laissera plus de place aux découvertes, et à l'élargissement de notre compréhension des choses de la Vie.

💗 Je commence visiblement mon année 2022 comme un équilibriste, au dessus du vide, marchant sur une corde qui apparaît sous mes pas... Un petit air d'Indiana Jones et la dernière croisade ; les pas de la foi (!). Ce qui est individuel étant universel (avenir incertain quand tu nous tiens), je développe :

💗 quand on ne voit plus le chemin, il est déjà indispensable de se rappeler quel est l'endroit que l'on aimerait atteindre pour l'explorer pleinement. C'est notre cœur qui s'en charge en général, en déroulant un fil d'Ariane à suivre, via nos rêves, nos besoins et nos envies ; nos aspirations en un mot. Le fil d'Ariane du cœur peut aussi servir de corde de rappel si on sent qu'on dégringole. Se faire un pense-(pas)bête de tout ça est plus qu'utile ; une des caractéristiques de l'être humain étant, heureusement et malheureusement, d'avoir la mémoire courte...

💗 Et le chemin me direz-vous ? Avant que les cartes existent, il a bien fallu les baliser les chemins ! Alors peut-être qu'au lieu de toujours "emprunter" un chemin, on peut aussi "l'empreinter" ; surtout si on ne le trouve pas sur une carte. Il paraît que tous les chemins mènent à Rome... Le tout est d'avancer, et on verra bien.

💗 On "l'empreintera" donc ce chemin, en le dessinant sous nos pieds à chaque pas dans le vide ou l'inconnu, et on le découvrira (et peut-être même on le comprendra enfin), en se retournant pour le regarder d'un peu plus loin.
Quitte à "empreinter" son chemin, on pensera aussi à semer quelques graines de fleurs sauvages, pour la biodiversité (l'uniformisation nous tue), et puis parce que c'est plus joli comme ça.

💗 Pour garder l'équilibre, on pensera aussi et surtout à s'aider de nombreux balanciers personnalisés, simples et efficaces comme : la nature, la musique classique, le dessin, le crochet, le bricolage, la lecture, les contes, la poésie, le goût d'élargir ses savoir-faire et ses connaissances, les jolies choses, les belles personnes, etc ; les vraies richesses en un mot.

💗 Voilà pour mon petit conte personnel de 2022, sur le fil ; inventez le vôtre, et regardez les événements de votre année par ce prisme, c'est assez intéressant à vivre, vous verrez, je le vérifie chaque année (Cliquez sur ma carte de vœux en tête d'article pour un joli conte de Vie).

Trêve de blablas inutiles ;

Pour cette année 2022 qui commence,
je vous souhaite simplement et sincèrement :
tout ce qui pourra vous rendre heureux,
et tout ce qui pourra vous faire du bien

au quotidien ; quand on y pense,
notre santé dépend pour beaucoup de ça.

Bien à vous toutes et tous,
et en cas de peurs et de doutes, pensez à laisser une place
à la notion d'"improbable heureux" d'Edgar Morin

Séverine
XXX

Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion.

Khalil Gibran - Le Prophète

"LA CLOCHE"
Lord Alfred Tennyson, traduction Léon Morel
In Memoriam - 1850

 

Sonne, cloche éperdue au vertige du ciel,
À la froide lumière, au nuage qui fuit ;
Cette année agonise et mourra dans la nuit :
Sonne, cloche, et la livre au néant éternel.

Sonne pour elle un glas, sonne pour la nouvelle,
Sonne, cloche joyeuse, au dessus du sol blanc :
Un an s'enfuit, suis-le de ton adieu tremblant ;
Sonne le glas du faux, et que ta voix appelle

Le seul vrai. Sonne un glas pour le chagrin rongeur
Qui s'attache à ma vie à jamais désolée ;
Pour la guerre entre riche et pauvre ; et, voix ailée,
Sonne l'avènement pour tous du Droit vainqueur.

Sonne un glas pour la fin de la mourante foi
Du parti qui prolonge une cause vieillie ;
Sonne pour accueillir une plus noble vie,
De plus humaines mœurs, une plus pure loi.

Un glas pour le besoin, les soucis, le péché,
La cruelle froideur de cet âge sceptique ;
Sonne un glas, sonne pour mon vers mélancolique,
Et qu'un plus heureux chant par toi soit annoncé.

Sonne un glas pour l'orgueil des grandeurs et du sang,
Pour la haine civique et pour la calomnie ;
Sonne pour célébrer la justice infinie,
Et, dans l'amour du bien, le monde renaissant.

Sonne un glas pour la mort de nos penchants mauvais ;
Sonne un glas pour la soif de l'or, mère de haine,
Pour la guerre pendant vingt siècles souveraine ;
Et sonne pour fêter vingt longs siècles de paix.

Sonne, et dis que voici l'homme à la libre foi,
Au cœur fier et plus large, à la main plus ouverte
Sonne et chasse la nuit dont la terre est couverte,
Sonne, annonce le Christ dont va régner la loi.

NB : pour éviter les interprétations 1er degré (... Culture générale de base et bon sens, où vous cachez-vous ?) : le Christ est aussi la métaphore de la Pierre philosophale : la pierre de Sagesse, qui "divinise" la matière (cf le travail de LiziQi par exemple, qui transforme tout ce qu'elle touche en merveilles !). C'est le boulot de l'être humain sur Terre, en plus de balayer devant sa porte. Et "Le Prophète" de Khalil Gibran ne parle pas de Mahomet mais des sagesses et de la profondeur du Soufisme.

Partager cet article
Repost0

SANTA LUCIA

Publié le par severine

Aujourd'hui c'est la Ste Lucie ; les jours rallongent du saut d'une puce, jusqu'au grand saut du solstice d'hiver du 21 ; patience et espérance, pendant que les fleurs du printemps prennent vie comme un rêve dans les profondeurs de la terre... (cliquez sur l'image)

 

Les plaisirs de saison sont à l'honneur, et pas besoin de beaucoup de sous pour y accéder : une tisane de tilleul cueilli dans un parc en été, versée dans une jolie tasse dégotée dans un vide-grenier, des flocons de papier découpé au dedans, des flocons de neige poudrée au dehors (les premiers ici remontent au 3 décembre !), un vieil ouvrage illustré découvert dans une boîte à livres (le fameux principe des 365 histoires, traduit de l'allemand, une merveille des années 70 !), et du crochet granny, avec de la laine adoptée sur le site de dons/troc geev.com.
Pensez à tout ça si rien n'est simple niveau finances ; le système D et le savoir-faire manuel facilitent et agrémentent le quotidien, et les petites choses simples qui rayonnent, éclairent et réchauffent plus que celles qui se contentent de briller...
Belle Fête de la Lumière à toutes et à tous, et avec un peu d'avance ; un lumineux solstice d'hiver !

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière.

Edmond Rostand

 

 

Ci-dessous quelques grammes de douceur et de poésie, pour accompagner l'entrée dans l'hiver... Cliquez sur les vignettes ci-dessous, et laissez-vous embarquer par les oreilles, les yeux et le coeur. Refaites aussi un tour sur la page de ma "Médiathèque du Père Noël" ; de nouvelles pépites y ont trouvé leur place, et j'ai classé le tout de manière différente   :)

 

POUR INFORMATION : ma boutique Etsy reste ouverte toute cette fin d'année ; profitez-en si le coeur vous en dit : cliquez ci-dessous !

boutique Etsy Séverine Aubry illustratrice SeverineAubryCrea

 

Publié dans BRICOLAGES, COUPS DE COEUR

Partager cet article
Repost0

DE LA POÉSIE ET DES BOUGIES

Publié le par severine

Des bougies ; parce que ce mois-ci, je fête mes 23 années d'activité professionnelle dans la branche artistique, dont 20 ans d'illustration !

Pour l'occasion, j'ai remis mon site à jour : bannière, informations, portfolio, et même mes liens et mon profil Linkedin (!) Ma boutique Etsy est de même accessible par le menu horizontal du site.
Bonne (re)découverte de mon travail si le cœur vous en dit, et merci à celles et ceux qui suivent mon petit chariot à crayons depuis Hugo l'escargot, je sais qu'il y a de grands fidèles ; si tout ça ne tombe pas dans l'oubli c'est grâce à vous, et à la ribambelle de minipouces qui donnent vie à mes dessins avec leurs jolies couleurs  :)  Merci pour tout... On vieillit, mais vous savez ce qu'on dit des vieux pots  ^^
        

De la poésie ; avec de nouvelles pépites dégotées dans ma boîte à livres préférée ; trois tomes d'anthologie des poètes français contemporains (1866-1906) ; trois vénérables centenaires parcheminés, où picorer au hasard pour étancher sa soif en cas de coup de mou. Chaque poète a droit à sa biographie, à quelques poèmes choisis, et, chose épatante et très touchante ; à une page où il aura pu noter, à la plume, une formulette bien choisie et bien tournée au sujet de sa poésie. Je vous ai photographié celle de Francis Jammes, qui comprenait tellement bien la richesse et la beauté infinie des choses simples de la Vie et de la Nature.

Pour celles et ceux qui n'arriveraient pas à déchiffrer cette belle écriture calligraphiée : "Un ciel, une prairie, un oiseau, et puis un tas d'autres choses qui n'ont ni commencement ni fin, c'est ce que j'aime et ce que j'écris" - Francis Jammes.

Quelques vers de Francis Jammes ci-dessous, pour le plaisir, parce que c'est tellement beau, et plein de bon sens et de vérité claire et fraîche...

[...]
Pourquoi donc pensons-nous et parlons-nous ? C’est drôle ;
nos larmes et nos baisers, eux, ne parlent pas
et cependant nous les comprenons, et les pas
d’un ami sont plus doux que de douces paroles.

On a baptisé les étoiles sans penser
qu’elles n’avaient pas besoin de nom, et les nombres
qui prouvent que les belles comètes dans l’ombre
passeront, ne les forceront pas à passer.
[...]

Francis Jammes - Il va neiger... - De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir - 1888

Un joli mois d'août à toutes et à tous 🌞

Partager cet article
Repost0

JACQUES ET VICTOR

Publié le par severine

Un petit article rapide, pour partager la découverte de deux pépites, très en lien avec l'actualité. La première m'a sauté aux oreilles sur Youtube, lors de l'écoute d'un florilège de chansons vintage. J'ai découvert la seconde dans ma boîte à livres préférée ❤

Cliquez sur chaque image pour goûter à tout ça !

Les paroles de "La Bastille" de Jacques Brel sont disponibles ICI ; je vous invite à les lire attentivement.

 

 

 

Je note ci-dessous quelques extraits choisis, pour vous mettre l'eau à la bouche :

               

Mon ami, je crois que tout peut s'arranger
Sans cris sans effroi même sans insulter les bourgeois
L'avenir dépend des révolutionnaires
Mais se moque bien des petits révoltés
L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre
Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner

Jacques Brel - La Bastille

Depuis six mille ans la guerre
Plaît aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps à faire
Les étoiles et les fleurs.

Les conseils du ciel immense,
Du lys pur, du nid doré
N'ôtent aucune démence
Du coeur de l'homme effaré

Les carnages, les victoires,
Voilà notre grand amour ;
Et les multitudes noires
Ont pour grelot le tambour.
[...]
On pourrait boire aux fontaines,
Prier dans l'ombre à genoux,
Aimer, songer sous les chênes ;
Tuer son frère est plus doux.
[...]

Victor Hugo - Liberté, Égalité, Fraternité

 

À chacun d'en tirer les conclusions qui lui conviendront ; sachant qu'on est ni obligé d'avoir un avis sur tout, ni obligé de donner son avis sur tout, et quitte à avoir un avis, autant que cet avis soit le sien propre ; fruit de ses expériences, de ses recherches, de sa réflexion, et de son ressenti (et c'est là qu'on réalise qu'on évolue avec les années ; un peu plus d'eau dans son vin, et beaucoup d'idées reçues enfin jetées aux orties...).

Publié dans COUPS DE COEUR

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>