LAISSEZ ROULER LES P'TITS PAPIERS

Publié le par severine

Au menu du jour : 9 fiches de bricolage Hugo l'escargot ; celles réalisées en août 2017 sur le thème du quilling (papier roulé). Malgré les apparences, la technique du quilling est simple, et permet de réaliser de jolies choses sans être un expert. Après avoir bien lu et testé la technique de base : à vous de jouer et de créer vos propres modèles ! Plusieurs photos détaillées ont été supprimées à la mise en ligne de la technique de base pour que la fiche ne soit pas trop longue, j'espère que ce sera assez clair en l'état.

Cliquez sur les images de l'article pour accéder aux fiches :
tutoriels gratuits, mais non libres de droits (soumis aux droits d'auteur) ; réservés à un usage personnel non commercial ; textes, photos et modèles compris.

 

 

 

Le «quilling» ou «papier roulé» consiste à enrouler de fines bandelettes de papier en spirales ou en serpentins pour créer des compositions décoratives.

Cette technique voit le jour au Moyen-Âge, où on l'utilisait pour orner les reliquaires ; le papier rehaussé d'or était bien moins coûteux que les fils d'or tressés, et tout aussi noble d'un point de vue esthétique. Sa pratique méticuleuse avait sans doute les mêmes vertus méditatives que les mandalas de sables colorés des moines bouddhistes.

Les religieuses enroulaient leur papier autour de pennes (tiges) de plumes d'oies : «quill» en anglais, d'où le nom «quilling».

Le «quilling» a donc traversé les âges jusqu'à nous, passant de l'art sacré au loisir créatif. Garder ceci à l'esprit pourra vous inspirer dans vos créations une fois la technique assimilée.

Pour les petits curieux, dans le bon sens du terme : 1 lien vers un florilège de réalisations quilling d'autrefois pour des reliquaires (époustouflant !), et 1 lien pour creuser l'historique de cette pratique.

 

Publié dans BRICOLAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article