RAPPEL AU SUJET DES DROITS D'AUTEUR - ABOUT COPYRIGHT

Publié le par severine

Ayant eu la mauvaise surprise de découvrir "par hasard" que certaines de mes illustrations avaient été récupérées, pour réaliser des bijoux et des supports numériques pour loisirs créatifs, et ce sur divers boutiques de vente en ligne ; je reprécise que TOUS les visuels et textes présentés sur mon site ne sont pas libres de droits. Leur utilisation à des fins commerciales, sans mon consentement, et sans nommer mon nom sont : une violation du droit d'auteur et de la reconnaissance de la paternité de l'oeuvre, répréhensible aux yeux de la loi.

Les contenus réalisés pour le site Hugo l'escargot sont imprimables gratuitement dans le but d'un accès pour tous à une certaine ouverture sur le monde. Gratuité ne signifie pas libre de droits (chose mentionnée sur les planches et sur mon site) : leur utilisation, en partie ou complète, est donc réservée à un cadre personnel non commercial. Ce n'est pas parce qu'une image est sur le web qu'elle devient un support de travail libre à tous pour gagner des sous sans faire d'efforts.

Merci de tenir compte de ces données pour permettre à ma profession, et aux créateurs en général, de pouvoir continuer à exister. Les illustrateurs vivent uniquement de leurs droits d'auteur, c'est leur salaire, et ils ne sont pas exempts de cotisations sociales et retraite.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Thank you to notice that all illustrations and writings presented on my website
and on www.hugolescargot.com are protected by copyright and french laws :
no one is alloweded to use them in intention of selling anything "created" with them.
You can only use them for personal and non-commercial use, mentionning the creator's name.

Publié dans ILLUSTRATION

Commenter cet article

Sophie 23/01/2017 20:05

à marteler sans cesse, mais cela ne suffit hélas pas, même lorsqu'on arrive à en parler directement avec le contrevenant, certains se sentent au-dessus des lois, au mépris du travail des artistes :(

severine 23/01/2017 21:10

Eh oui, malheureusement. Jusqu'au jour où ils leur arrivera la même chose, ou alors qqun leur enverra un avocat au lieu d'un mail ; et c'est là qu'ils comprendront... Ce qui passe mal ce sont les mentions "modèles originaux", "créateur" et "professionnel" sur les boutiques en ligne concernées ; on se sent vraiment plumé comme une pintade. Et pour les contacter ; quelle galère sur a little market : le site est saturé de monde depuis vendredi, impossible de se connecter !!! Enfin bon, un jour on arrivera à faire en sorte que notre travail soit respecté ; l'espoir fait vivre comme on dit !

Za 22/01/2017 16:29

Voilà qui devait être rappelé !
Poutous !

severine 22/01/2017 18:11

Je déteste avoir à le faire mais, oui, visiblement il faut le rappeler. Merci pour ton petit mot :) Poutous !