2022, SUR LE FIL

Publié le par severine

voeux 2022

💗 Au début de chaque nouvelle année on fait généralement une liste de bonnes résolutions, qu'on ne tiendra pas bien entendu... ! Voilà pourquoi je préfère l'idée d'un thème-fil rouge à dérouler sur 365 jours ; qui laissera plus de place aux découvertes, et à l'élargissement de notre compréhension des choses de la Vie.

💗 Je commence visiblement mon année 2022 comme un équilibriste, au dessus du vide, marchant sur une corde qui apparaît sous mes pas... Un petit air d'Indiana Jones et la dernière croisade ; les pas de la foi (!). Ce qui est individuel étant universel (avenir incertain quand tu nous tiens), je développe :

💗 quand on ne voit plus le chemin, il est déjà indispensable de se rappeler quel est l'endroit que l'on aimerait atteindre pour l'explorer pleinement. C'est notre cœur qui s'en charge en général, en déroulant un fil d'Ariane à suivre, via nos rêves, nos besoins et nos envies ; nos aspirations en un mot. Le fil d'Ariane du cœur peut aussi servir de corde de rappel si on sent qu'on dégringole. Se faire un pense-(pas)bête de tout ça est plus qu'utile ; une des caractéristiques de l'être humain étant, heureusement et malheureusement, d'avoir la mémoire courte...

💗 Et le chemin me direz-vous ? Avant que les cartes existent, il a bien fallu les baliser les chemins ! Alors peut-être qu'au lieu de toujours "emprunter" un chemin, on peut aussi "l'empreinter" ; surtout si on ne le trouve pas sur une carte. Il paraît que tous les chemins mènent à Rome... Le tout est d'avancer, et on verra bien.

💗 On "l'empreintera" donc ce chemin, en le dessinant sous nos pieds à chaque pas dans le vide ou l'inconnu, et on le découvrira (et peut-être même on le comprendra enfin), en se retournant pour le regarder d'un peu plus loin.
Quitte à "empreinter" son chemin, on pensera aussi à semer quelques graines de fleurs sauvages, pour la biodiversité (l'uniformisation nous tue), et puis parce que c'est plus joli comme ça.

💗 Pour garder l'équilibre, on pensera aussi et surtout à s'aider de nombreux balanciers personnalisés, simples et efficaces comme : la nature, la musique classique, le dessin, le crochet, le bricolage, la lecture, les contes, la poésie, le goût d'élargir ses savoir-faire et ses connaissances, les jolies choses, les belles personnes, etc ; les vraies richesses en un mot.

💗 Voilà pour mon petit conte personnel de 2022, sur le fil ; inventez le vôtre, et regardez les événements de votre année par ce prisme, c'est assez intéressant à vivre, vous verrez, je le vérifie chaque année (Cliquez sur ma carte de vœux en tête d'article pour un joli conte de Vie).

Trêve de blablas inutiles ;

Pour cette année 2022 qui commence,
je vous souhaite simplement et sincèrement :
tout ce qui pourra vous rendre heureux,
et tout ce qui pourra vous faire du bien

au quotidien ; quand on y pense,
notre santé dépend pour beaucoup de ça.

Bien à vous toutes et tous,
et en cas de peurs et de doutes, pensez à laisser une place
à la notion d'"improbable heureux" d'Edgar Morin

Séverine
XXX

Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion.

Khalil Gibran - Le Prophète

"LA CLOCHE"
Lord Alfred Tennyson, traduction Léon Morel
In Memoriam - 1850

 

Sonne, cloche éperdue au vertige du ciel,
À la froide lumière, au nuage qui fuit ;
Cette année agonise et mourra dans la nuit :
Sonne, cloche, et la livre au néant éternel.

Sonne pour elle un glas, sonne pour la nouvelle,
Sonne, cloche joyeuse, au dessus du sol blanc :
Un an s'enfuit, suis-le de ton adieu tremblant ;
Sonne le glas du faux, et que ta voix appelle

Le seul vrai. Sonne un glas pour le chagrin rongeur
Qui s'attache à ma vie à jamais désolée ;
Pour la guerre entre riche et pauvre ; et, voix ailée,
Sonne l'avènement pour tous du Droit vainqueur.

Sonne un glas pour la fin de la mourante foi
Du parti qui prolonge une cause vieillie ;
Sonne pour accueillir une plus noble vie,
De plus humaines mœurs, une plus pure loi.

Un glas pour le besoin, les soucis, le péché,
La cruelle froideur de cet âge sceptique ;
Sonne un glas, sonne pour mon vers mélancolique,
Et qu'un plus heureux chant par toi soit annoncé.

Sonne un glas pour l'orgueil des grandeurs et du sang,
Pour la haine civique et pour la calomnie ;
Sonne pour célébrer la justice infinie,
Et, dans l'amour du bien, le monde renaissant.

Sonne un glas pour la mort de nos penchants mauvais ;
Sonne un glas pour la soif de l'or, mère de haine,
Pour la guerre pendant vingt siècles souveraine ;
Et sonne pour fêter vingt longs siècles de paix.

Sonne, et dis que voici l'homme à la libre foi,
Au cœur fier et plus large, à la main plus ouverte
Sonne et chasse la nuit dont la terre est couverte,
Sonne, annonce le Christ dont va régner la loi.

NB : pour éviter les interprétations 1er degré (... Culture générale de base et bon sens, où vous cachez-vous ?) : le Christ est aussi la métaphore de la Pierre philosophale : la pierre de Sagesse, qui "divinise" la matière (cf le travail de LiziQi par exemple, qui transforme tout ce qu'elle touche en merveilles !). C'est le boulot de l'être humain sur Terre, en plus de balayer devant sa porte. Et "Le Prophète" de Khalil Gibran ne parle pas de Mahomet mais des sagesses et de la profondeur du Soufisme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article