DIMANCHE 7 MAI

Publié le par severine

Voter perso au premier tour, c'est bien. Penser collectif au second, c'est encore mieux,
même si ça nous coûte (bien petit coût face à celui qu'ont payé nos familles il y a 75 ans...).
Cliquez sur les vignettes pour vous donner du courage, et voir les choses d'un peu plus haut :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Créer c'est résister, résister c'est créer" ; et créer ce n'est pas diviser (pour mieux régner : la voie royale pour la guerre civile et le terrorisme), c'est juste la capacité à agir différemment. C'est de chacun de nous que viendra le vrai changement, pas d'un hypothétique sauveur. Et on a vu par le passé quelles ont été les conséquences du principe du "bouc émissaire" pour s'alléger la conscience de ses propres manquements en ce qui concerne le bon fonctionnement de la société. Car c'est bien de cela dont il est question. Balayer devant sa porte et mettre les mains dans le cambouis n'est pas uniquement réservé aux autres. Et pour faire vivre sa culture ; encore faut-il la partager avec les autres, et ne pas l'oublier soi-même : que transmet-on à nos enfants ? Mc Do, Caca Cola, Nike, Les films de comics, les stars à deux balles, les pokémons, les mangas bâclés, les gadgets technologiques : c'est pas vraiment typique tout ça ; mais c'est ce qui a pris le dessus sur tout, c'est ça qu'on a choisi de laisser nous appauvrir, tout en enrichissant ceux à qui on reproche de s'en mettre plein les poches, d'exploiter les humains et de pourrir l'environnement et la santé des gens. Et il y en aurait encore beaucoup à dire niveau culture française, ce sera pour une prochaine fois, parce que ça risque d'être long ; vu que la culture française est un patchwork de cultures régionales influencées par nos voisins frontaliers, sans parler des invasions barbares, des merveilles ramenées d'un peu partout au fil des âges, et de la culture intellectuelle et artistique... Culture plurielle en un mot, sans contours bien définis. Ce dont je suis sure, c'est qu'à la base, l'art de vivre à la française c'est de cultiver un état d'esprit frais et poétique ; on s'en est bien éloignés... On a TOUS une part de responsabilité dans ce qui se passe en France. Libre à chacun de faire sa part du Colibri, et plus on aura de références dans le temps et dans l'espace, plus on sera à même de penser et d'agir avec justesse, pour les générations futures ; et ça c'est pas de l'utopie, c'est du bon sens !

Publié dans COUPS DE COEUR

Commenter cet article

Yasmine 05/05/2017 18:36

Voter pour celui qui enterrera les acquis du CNR, même si c'est pour mettre la pâtée à l'extrême droite ne passe pas... quelle ironie....

severine 05/05/2017 19:30

On enterre les acquis du CNR depuis des décennies, tout en déposant de jolies gerbes de fleurs sur les tombes des résistants et des martyrs... C'est la politique qui est ironique, complètement obsolète, mais ça, tout le monde n'est pas près à l'entendre en effet... Les pétitions et les manifestations existent, en Islande les citoyens ont réussi à reprendre le pouvoir ; j'espère vraiment que la France passera un jour à une vraie démocratie citoyenne participative ; comme le proposait le mouvement 1+1+1 ; les civils n'ont pas de conflits d'intérêts eux. D'ici là, c'est à chacun de faire vivre les acquis du CNR, les résistants n'étaient qu'une poignée après tout. Risquer la guerre civile et se retrouver dans une situation comme en 40 ; très peu pour moi, il y a eu suffisamment de morts et d'horreurs comme ça. Pas envie de cracher sur la tombe de Jean Moulin. A chacun son choix.

Sophie 05/05/2017 17:06

oui, 1000 fois d'accord !

severine 05/05/2017 19:36

On fera du mieux qu'on pourra peu importe la situation Sophie Colibri !